Nous nous endormons, toujours dans la capitale argentine, pour nous réveiller dans la 2ème ville du pays.

DSC09565Córdoba est une des plus ancienne cité fondée par les espagnols, aujourd’hui prise d’assaut par les DSC09557étudiants.

Notre arrivée matinale nous laisse toute la journée pour visiter cette jolie ville historique.  Tout est séduisant : les nombreux bâtiments très bien conservés de l’époque coloniale, les bougainvillées en fleur qui bordent les ruelles pavées, ainsi que le dynamisme lié à la jeunesse de la population.

Nous visitons la très belle cathédrale, la Manzana Jésuítica, et nous arrivons juste à temps sur laP7120166magnifique Plaza San Martín DSC09577pour découvrir… une fanfare ! D’immenses drapeaux français flottent au vent et le lieu est envahi par nos compatriotes expatriés. Tout le monde célèbre ainsi le 14 Juillet… un 12 juillet. Le mystère demeure toujours.

Nous dinerons dans un bon restaurant qui, nous le découvrirons un peu plus tard, nous sera fatal. Non, je ne parle pas de quelque désagrément gastrique (j’aurai presque préféré) mais d’une interminable bronchite/angine/sinusite que nous aurons l’honneur P7120181de supporter toutes les deux (comme ça, pas de jalouses). Nous avons en effet très bien mangé mais au milieu d’un courant d’air discret, mais vicieux.

Laure et moi retournons à notre auberge aussi joyeuse et sympathique que notre chambre est bordélique. Nuit bien méritée après cette journée bien remplie.